Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

lundi 15 avril

Palestine : rassemblement à Gérardmer le samedi 24 février à 10h30

Communiqué

0 commentaire

0

Écouter cet article

Nouvel appel du Collectif vosgien pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens pour le prochain rendez-vous, le samedi 24 février prochain à 10h30, au parvis de Droits de l’Homme à Gérardmer ( en face de la mairie).

 

« Pour rappel : le 26 janvier dernier, la Cour Internationale de Justice CIJ a demandé au gouvernement israélien de présenter un rapport sur ses mesures pour « empêcher qu’un génocide advienne à Gaza », dans le mois suivant.  A quelques jours de l’échéance, rien n’a changé dans la politique génocidaire d’Israël : le massacre se poursuit parmi les Palestiniens encerclés près de la frontière avec l’Egypte, la campagne de terreur et de déshumanisation s’intensifie par la famine cyniquement organisée, par le manque de soins et d’hygiène – 90% des enfants de Gaza sont menacés par des épidémies, selon l’Unicef ! -.

Si en Europe, les lignes bougent – 26 sur 27 de l’UE appellent à un cessez-le-feu immédiat -, les Etats-Unis continuent d’accorder le permis de tuer au régime israélien en utilisant leur veto à l’ONU. Il faut donc persister et rester dans la rue pour sauver Gaza ! »

Collectif pour la Paix

Gaza

Palestine

Nouvel appel du Collectif vosgien pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens pour le prochain rendez-vous, le samedi 24 février prochain à 10h30, au parvis de Droits de l’Homme à Gérardmer ( en face de la mairie).

 

« Pour rappel : le 26 janvier dernier, la Cour Internationale de Justice CIJ a demandé au gouvernement israélien de présenter un rapport sur ses mesures pour « empêcher qu’un génocide advienne à Gaza », dans le mois suivant.  A quelques jours de l’échéance, rien n’a changé dans la politique génocidaire d’Israël : le massacre se poursuit parmi les Palestiniens encerclés près de la frontière avec l’Egypte, la campagne de terreur et de déshumanisation s’intensifie par la famine cyniquement organisée, par le manque de soins et d’hygiène – 90% des enfants de Gaza sont menacés par des épidémies, selon l’Unicef ! -.

Si en Europe, les lignes bougent – 26 sur 27 de l’UE appellent à un cessez-le-feu immédiat -, les Etats-Unis continuent d’accorder le permis de tuer au régime israélien en utilisant leur veto à l’ONU. Il faut donc persister et rester dans la rue pour sauver Gaza ! »