Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

mardi 27 février

Snoezelen : séance de relaxation intergénérationnelle

0 commentaire

0

Écouter cet article

Chaque 1er Jeudi du mois, la commune de Granges-Aumontzey vit un moment intergénérationnel rempli de douceur. Une partie des enfants accueillis au sein de la micro-crèche des Ptit’s Loups, et les résidents de la maison de retraite l’Accueil de la Vologne se retrouvent autour d’une séance de Snoezelen. 

« Snoeze.. quoi ? » Snoezelen « Développé dans les années 1970 par deux jeunes Hollandais (Ad Verhuel et J. Hulsegge), le terme Snoezelen est la contraction de Snuffelen (renifler, sentir) et de Doezelen (somnoler), que l’on pourrait traduire autour de la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir. »*

Les six enfants présents ce jour-là entrent dans la grande salle d’accueil, un peu impressionnés. Les fauteuils roulants, les odeurs différentes, un temps d’adaptation s’impose. Pour les accompagner, Amour fait son entrée. Amour c’est une peluche interactive qui porte les traits d’un phoque. Amour va permettre de créer du lien, dans une ambiance douce et accueillante. C’est en réalité un robot émotionnel d’assistance thérapeutique, qui véhicule les bénéfices de la thérapie animalière. Marion Kieffer Rys, animatrice coordinatrice de la séance, accueille le groupe d’une voix apaisante. La séance a en réalité déjà commencé.

Le groupe se dirige ensuite vers la salle Snoezelen créée en 2010. Elle est notamment équipée d’un lit à eau, de lumières en tout genre et de boules de massage. La séance se déroule dans une obscurité partielle, avec l’utilisation simultanée d’un à deux effets lumineux au maximum. D’autres éléments et effets peuvent être inclus pour parfaire l’expérience : une table de massage, de la musique et la diffusion d’huiles parfumées dans la pièce.

Bien qu’un siècle sépare certains des protagonistes, des exclamations émanent : « Oh ils sont mignons » des résidentes et des : « Oh whaouu », « C’est joli ici » ou encore « On saute bien ici » de la part des bambins. Si la séance procure une expérience relaxante aux aînées, elle revêt des vertus stimulantes pour les enfants. Le matériel est conçu pour leur permettre de bouger librement. Au fur et à mesure que les enfants prennent confiance, un beau lien intergénérationnel se créer. La séance est pensée pour une durée de 20 à 30 minutes pour qu’elle soit optimale. De retour à la micro-crèche, les plus petits, ayant pleinement profité de l’instant, rejoignent bien vite les bras de Morphée. En résumé, une expérience magique, qui donne envie aux petits comme aux grands de rêver !

*Source : https://snoezelen-france.fr/

snoezelen

Chaque 1er Jeudi du mois, la commune de Granges-Aumontzey vit un moment intergénérationnel rempli de douceur. Une partie des enfants accueillis au sein de la micro-crèche des Ptit’s Loups, et les résidents de la maison de retraite l’Accueil de la Vologne se retrouvent autour d’une séance de Snoezelen. 

« Snoeze.. quoi ? » Snoezelen « Développé dans les années 1970 par deux jeunes Hollandais (Ad Verhuel et J. Hulsegge), le terme Snoezelen est la contraction de Snuffelen (renifler, sentir) et de Doezelen (somnoler), que l’on pourrait traduire autour de la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir. »*

Les six enfants présents ce jour-là entrent dans la grande salle d’accueil, un peu impressionnés. Les fauteuils roulants, les odeurs différentes, un temps d’adaptation s’impose. Pour les accompagner, Amour fait son entrée. Amour c’est une peluche interactive qui porte les traits d’un phoque. Amour va permettre de créer du lien, dans une ambiance douce et accueillante. C’est en réalité un robot émotionnel d’assistance thérapeutique, qui véhicule les bénéfices de la thérapie animalière. Marion Kieffer Rys, animatrice coordinatrice de la séance, accueille le groupe d’une voix apaisante. La séance a en réalité déjà commencé.

Le groupe se dirige ensuite vers la salle Snoezelen créée en 2010. Elle est notamment équipée d’un lit à eau, de lumières en tout genre et de boules de massage. La séance se déroule dans une obscurité partielle, avec l’utilisation simultanée d’un à deux effets lumineux au maximum. D’autres éléments et effets peuvent être inclus pour parfaire l’expérience : une table de massage, de la musique et la diffusion d’huiles parfumées dans la pièce.

Bien qu’un siècle sépare certains des protagonistes, des exclamations émanent : « Oh ils sont mignons » des résidentes et des : « Oh whaouu », « C’est joli ici » ou encore « On saute bien ici » de la part des bambins. Si la séance procure une expérience relaxante aux aînées, elle revêt des vertus stimulantes pour les enfants. Le matériel est conçu pour leur permettre de bouger librement. Au fur et à mesure que les enfants prennent confiance, un beau lien intergénérationnel se créer. La séance est pensée pour une durée de 20 à 30 minutes pour qu’elle soit optimale. De retour à la micro-crèche, les plus petits, ayant pleinement profité de l’instant, rejoignent bien vite les bras de Morphée. En résumé, une expérience magique, qui donne envie aux petits comme aux grands de rêver !

*Source : https://snoezelen-france.fr/

0 commentaire

Laisser un commentaire